Paris libéré : Enfin la vraie alternative pour la droite (plus seulement parisienne) ?

Charles Beigbeder au prénom prédestiné a gagné son pari : Ses listes estampillées « Paris libéré » ont réalisé des scores qui ont prouvé que l’alliance dès le premier tour entre l’UMP, l’UDI et le MODEM se privait de réserves de voix. Le score personnel de Beigbeder montre à lui seul qu’un candidat soit charismatique soit bénéficiant déjà d’une certaine notoriété, certes dans un arrondissement favorable, peut faire jaillir, enfin, l’idée qu’une personnalité issue de la société civile peut se glisser dans le jeu et peser. Mais bien plus intelligemment que le FN qui se comporte comme un chien lâché au beau milieu d’un jeu de quilles et à l’analyse digne d’un pilier de comptoir du PMU d’en face.

Image

Ni passionnément, ni encore moins à la folie mais raisonnablement!

D’ailleurs je l’ai entendu dire par des candidats FN parisiens : Paris Libéré aurait pris des voix parmi les électeurs de droite tentés par le vote FN. Pas si idiot comme analyse : Le vote FN est parfaitement marginal à Paris mais il est troublant de constater que dans les sondages et dans le résultat final, le score à Paris du FN est décevant et a commencé à baisser sur la fin lorsque Beigbeder a monté ses listes autonomes tandis que le candidat FN martelait qu’il baisserait la dépense publique et les impôts avec le même aplomb suspect du tract que j’avais reçu chez moi et commenté. Le positionnement idéologique de « Paris Libéré » n’était pourtant pas spécialement droitier, il était même diffus en écoutant Beigbeder lui-même, visiblement trop tiraillé entre l’envie de dénoncer la soumission de NKM vis-à-vis des thèmes chers aux bobos parisiens et l’impérieuse nécessité de ne pas faire rompre la corde qui le liait à l’UMP pour faire vite. L’idée fédératrice était de faire surgir sur le devant de la scène des personnalités civiles pragmatiques et connaissant le monde de l’entreprise, liées par le constat que la liberté est de loin la valeur la plus méprisée en ces temps parmi celles gravées sur les frontons de nos mairies.

Image

Si le socialisme échoue, alors, c’est qu’on n’est pas allé assez loin dans le socialisme.

Face à l’UMP et à l’UDI qui s’enferme dans des logiques d’appareil, gangrénés par la gérontocratie locale des barons inamovibles qui a bien entendu intérêt à barrer la route à ceux qui portent un vent de fraicheur et des idées libérales, quelques résultats sont enthousiasmants en plus du cas personnel de Charles Beigbeder :  Dans le IIème arrondissement, Hélène Delsol, tête de liste malheureuse UMP/Modem/UDI s’est vue punir pour avoir accordé la seconde place à Aurélien Véron, président du Parti Libéral Démocrate en souffrance avec l’UDI au détriment du représentant UMP, le tout apparemment avec l’accord des autres colistiers. Ce type a donc été chargé à la hâte de constituer une nouvelle liste officielle qui grâce à l’étiquette devance Delsol au final. Mais celle-ci a dépassé les 10% dans cet arrondissement bastion emblématique de cette gauche parisienne qu’on aime tant mépriser. Beau succès. Inutile de préciser que la liste se désiste mais sans la moindre main tendu par l’arriviste UMP. Enfin, dans le XVIème où pullulait une foison de liste divers-droite, Valérie Sach a devancé les verts avec 5.3% des voix avec l’unique étiquette « Nous Citoyens » le mouvement de l’entrepreneur Denis Paire.

Image

Merci Miguet pour ses affiches aussi excellentes, simples, drôles et terriblement explicites!

Ces élections ont donné l’occasion de vérifier l’état de la situation calamiteuse de la France et de la quasi-absence de réaction des formations politiques traditionnelles :

 

  1.        Forte abstention donc les candidats de droite ont juste été un peu moins désavouées que leurs amis de gauche.
  2.        Raclée de la gauche qui appelle au « front républicain » c’est-à-dire l’alliance de gens qui n’ont ni les mêmes programmes ni les mêmes valeurs pour barrer la route à un parti qui respecte toutes les règles de la Vème République et de la démocratie représentative : Une belle supercherie donc !*
  3.        Le FN ne progresse pas, il profite de la déconfiture des autres, ne pas être capable de constituer plus de 600 listes montre bien qu’une grande partie de son électorat est toujours constitué de protestataires qui sont révulsés par les pratiques ridicules des partis de gouvernement qui font semblant d’écouter la colère populaire tout en maintenant intactes leurs pratiques, leurs acquis.
  4.        Les listes formées de personnalités de la société civile ont fait des scores encourageants. Des personnalités finiront par émerger et auront peut être l’occasion de bousculer les verrous qui enferment la politique française, ce serait plus que souhaitable.
  5.        Au soir du premier tour, « Paris Libéré » + le score des listes unifiées de NKM c’est plus que le dernier sondage avant que Beigbeder ne se lance dans l’aventure : Il a gagné son pari, il avait raison, puisse son initiative amorcer une réflexion sur le positionnement que devrait avoir les uns et les autres, UMP et l’Alliance UDI / Modem.
Publicités

A propos Duff

Ingénieur consterné par le monde dans lequel il vit...
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Paris libéré : Enfin la vraie alternative pour la droite (plus seulement parisienne) ?

  1. Duff,
    En un mot et pas plus, « BEURRRK ».
    JdG

    • Duff dit :

      Bonjour Jacques, pourquoi Beurrrk? Je ne suis pas sûr de comprendre…

      Cordialement

      • Duff,
        Excusez-moi de ma réaction primitive…
        J’ai envie de vomir quand je vois les acteurs dans le « ring »….La dernière ici sont les invectives entre les deux candidates à la mairie à Toulouse entre M. Cohen et Moudenc…
        NKM ou Hidalgo comme maire de la grande capitale? Il faut espérer que les conseillers pourront canaliser le nouveau maire pour faire le moins de dégâts que possible…
        Cordialement,
        Jacques

      • Duff dit :

        Bonjour Jacques,

        Alors nous sommes d’accord. Je me suis abstenu dimanche dernier pour cette raison. J’en ai assez de ces oppositions fictives sur des sujets annexes et du mélange hélas inévitable entre action municipale et politique nationale. Les petits ou grands roitelets sont tous à mettre sur le même plan du ridicule achevé, le vote protestataire ne menant nulle part j’ai préféré à titre personnel grossir les rangs de ceux qui envoient le message de ras le bol en s’attaquant à la légitimité des futurs édiles : être élu en triangulaire voire quadrangulaire avec à peine 60% de participation signifie clairement à leurs yeux, ils le savent, qu’ils n’ont aucune crédibilité et encore moins la légitimité pour faire n’importe quoi.

        Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s