Gouvernement Valls : Mission impossible.

Manu est volontaire, résolu, sûr de lui, ferme, bon communiquant. Les médias lui dressent des louanges et rêvent de lui tresser la couronne, ses piètres résultats place Beauvau explicables pour partie, il est vrai, par le virulent parasitisme de la Madone de Guyane à la Justice, planqués sous le tapis. Sa répression caricaturale des opposants coagulés par la seule et consternante mesure emblématique d’Hollande, étouffée. Ses phrases et prises de positions malheureuses effacées, ses 6% à la primaire socialiste de 2011, prémonitoires, érigés en rampe vers la gloire.

David Van Hemelryck dans ses œuvres à Washington…

Quelle baraka ! Il faut vraiment croire que le petit monde médiatique ait compris qu’il est plus que temps qu’une claque réveille Hollande de son doux rêve d’une France unie et apaisée prête à croire qu’on ré-enchante le rêve avant que celui-ci ne vire au cauchemar par quelques oukases socialistes. Mieux, que quelqu’un fasse le job à sa place sinon gare aux conséquences, les français finiraient par s’énerver face à cette situation de mortelle léthargie dans laquelle le pays s’enfonce depuis trop longtemps. Avec par exemple l’idée de couper des têtes, par exemple encore, celles qui dans le système médiatique que se moquent d’eux  en leur vendant des types qui se dégonflent de plus en plus vite au fur et à mesure des présidents. Franchement, on savait qu’Hollande n’avait pas la stature mais qui aurait pu deviner toutes les incroyables bévues à l’étranger, les virées nocturnes casquées, les annonces irréalistes, le mépris du droit avec la proposition faîte à la jeune rom etc. La liste donne le vertige et on en oublie tant, le tout, en moins de deux ans s’il vous plaît! Mais chut la popularité et l’enthousiasme, que dis-je la ferveur, en carton prémâché, non encore mieux, en papier recyclé écoresponsable et subventionné fraichement sorti des presses CGT, qui semblerait mettre les foules en transe suite à la mise sur orbite de Manu pourrait bien être une fiction bien orchestrée par ceux qui commencent à trembler. Dépourvu de suspens le feuilleton « les feux de l’amour » dure et marche depuis au moins 30 ans, notre caste supérieure qui croit encore pouvoir nous ré-enchanter nous illusionner encore un moment ferait mieux d’en embaucher les scénaristes.

denial

Il suffit de leur raconter n’importe quoi! Les faiseurs d’opinion marchent à chaque fois!

Rarement autant d’atouts n’ont donc été, seulement aperçus, dans la main d’un homme politique hormis la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007 à large bande mais sans risquer le grand écart. Et pourtant, la nomination du gouvernement lève le voile : Hollande entend bien garder la main et poursuivre sa stratégie suicidaire de synthèse entre un Montebourg promu et des Hollandais partout y compris des ex pour entourer, cerner Valls. A peine le maigrichon programme de 50 milliards d’économies – ou de moindre dépense c’est selon – était dévoilé, la fronde s’organisait parmi toute les factions du PS. Ils ont voté la confiance, le lendemain ils songent à faire savoir que toucher à l’électorat PS jusqu’ici préservé de la tempête comme un collégien fainéant cherche à se dispenser d’EPS, est inacceptable. Je vous épargnerais la leçon d’économie de Gérard « le rouge » Filoche pour qui il faudrait urgemment augmenter les dépenses publiques… Membre pourtant du bureau politique !

1815923

Ho!!!

Combien de temps la majorité va-t-elle tenir avant d’éclater ? C’est finalement la seule question qui vaille puisqu’avant même de discuter de véritables réformes de fond, le consensus est très fragile sur des broutilles. La seule réforme structurelle portait sur les collectivités locales, qui abusent d’une décentralisation complètement loupée, a été elle, programmée aux calanques grecques, au-delà de 2017 une fois que la gauche les aura toutes perdues…  Des événements extérieurs pourraient bien précipiter dans le vide cette gauche aveugle car oui, la crise de 2007/2008 rode toujours.

 

La timide reprise américaine semble donner des signes de fléchissement après la fin d’un cycle habituel de 5 ans tandis que l’admirable prix Nobel de la Paix n’a pondu aucune réforme économique nécessaire et semble bien parti pour rentrer chez lui avec les remerciements du congrès pour n’avoir jamais avoir été en capacité de porter sa fameuse réforme de santé et de sa protection, véritable réplique des systèmes collectivistes européens tous en déficits démontrant au passage que le privé saura toujours mieux gérer la mutualisation des risques que le publique. Rappelons juste au passage que la mutualisation des risques via des produits financiers des crédits hypothécaires a été mal géré par le privé, c’est exact, mais l’endettement de ménages insolvables a été méthodiquement encouragés sous Clinton et Bush fils. Rien à faire, même quand on tient un sujet pour culpabiliser la finance et le capitalisme en général, en fouillant bien on aboutit invariablement à une décision politique interventionniste. Parlons ensuite de la Chine qui ralentit et doit dégonfler tant bien mal sa bulle immobilière. Avec autant de black Swan, des pays comme la Grèce, le Portugal et l’Espagne, nullement sortis de la tourmente, une Italie avec une montagne de dettes, une France anesthésiée voire shootée à la dette, les prévisions de croissance de 2.25% à horizon 2016 ne sont pas une farce, un crime assurément.

1561986_3_d97c_arnaud-montebourg-a-frangy-en-bresse

 

Parfois le PS aime l’économie de marché, surtout quand ça l’arrange.

A peine votés, qu’adviendra-t-il de cette majorité lorsqu’il deviendra évident que ces 50 milliards n’étaient pas suffisants et que la question essentielle était en réalité de se demander comment redéfinir le périmètre d’action de l’état dans le but de le réduire avec efficacité. Avec le couple de mauvais danseurs Hollande/Valls, on part pour une série sans fin de coups de rabots sans stratégie au lieu d’engager de vraies réformes libérant notre économie et nos talents. Nous assistons avec regret pour des millions de français en difficulté à bien plus que la seule déroute intellectuelle d’une classe médiatico-politique, nous allons assister à la faillite financière, intellectuelle, morale de ce qui se croit être l’élite française.

Publicités

A propos Duff

Ingénieur consterné par le monde dans lequel il vit...
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Gouvernement Valls : Mission impossible.

  1. souris grise dit :

    bonjour Duff .
    je vous lis sur le site de Maxime …..j’ai lu votre billet très précis et je ne retiens qu’un mot :FAILLITE …et oui c’est exactement ça …. vous imaginez notre pays en redressement judiciaire ????
    et comment expliquer les promesses de milliers d’euros pour les uns et les autres ???
    amitié ..Chris .

    • Duff dit :

      Bonsoir,

      Un pays ne fait jamais faillite et jamais un pays doté de l’arme nucléaire ne sera mis sous la tutelle de la moindre juridiction.

      Faute d’avoir fait les réformes, les hommes politiques reviendront aux fondamentaux quand le sol se dérobera sous leurs pas : Ils prôneront tous à l’unisson la sortie de l’euro, la dévaluation et la monétisation de la dette via la banque de France.

      Les deux conséquences évidentes ne peuvent que se produire puisqu’elles sont secrètement recherchées pour rembourser nos créanciers : La dévaluation va baisser de 20 à 30% notre pouvoir d’achat futur quant à l’inflation due à l’émission soudaine et massive de monnaie, elle sera chargée de piller l’épargnant par le plus sournois des impôts. On remplace l’impôt sournois qu’est la dette (impôt différé) par l’autre qui est l’inflation (l’euthanasie du rentier cf Keynes) : Je les qualifie de sournois car contrairement aux autres impôts qui sont votés aux parlements par la représentation nationale, ces deux là sont plus difficilement imputables à la nullité des politiques, ils sont beaucoup mieux camouflés…

      Le résultats sera un sérieux recul du niveau de vie avec 10 années de perdues voire 20. Ma génération en somme (j’ai 34 ans).

      Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s