A propos des européennes…

Voici le communiqué du Parti Libéral Démocrate que je partage intégralement : Les enjeux, les dossiers épineux, les non-dits sont tous sur la table :

logo-pld

Les européennes approchent dans un silence étouffant. Le service public préfère les émissions de télé réalité aux débats qui n’attirent pas le grand public. C’est un scrutin essentiel pour notre avenir, mais compliqué. Les partis institutionnels recasent leurs recalés, et s’abstiennent de propositions fortes. Tandis que les populistes prônent un repli sur soi dangereux, repli qui fait des adeptes au sein du gouvernement avec le décret pour le « patriotisme économique » qui ressemble à s’y méprendre à la préférence nationale. L’abstention sera probablement massive le 15 juin. Ce scrutin ne laissant aucun espace à une jeune formation comme la nôtre, nous n’y participerons pas.
 
Le PLD a tenu une convention sur l’Europe fin 2013 avec notamment Bruno Le Maire et Jean-Louis Bourlanges. La commission Europe, sous l’autorité de Michel Faure, a poursuivi ses travaux et abouti à une proposition claire : nous aimons l’Europe des libertés, celle du marché unique et de la libre circulation des personnes, des biens, ces capitaux et des services. Nous aspirons à une Europe diverse plutôt qu’uniformisée à coup d’harmonisations tuant l’émulation et l’expérimentation. Une Europe respectant scrupuleusement le principe de subsidiarité. Nous défendons une Europe plus démocratique aux pouvoirs clairement identifiés. Nous reconnaissons de gros défauts à l’euro, mais jugeons les conséquences d’une sortie trop imprévisibles et explosifs. L’Euro ne doit pas inciter ses pays membres à repousser la fin inéluctable de l’Etats providence aussi ruineux qu’injuste, ni à pratiquer une solidarité de façade consistant à faire payer aux pays vertueux l’incurie de leurs voisins. N’oublions pas que la liberté a pour corollaire la responsabilité.
 
Le PLD a encore besoin de grandir avant de pouvoir prétendre s’attaquer à un scrutin pareil. Pour y parvenir, c’est à chacun de nous de faire connaître notre formation autour de nous, de faire adhérer tous ceux qui se retrouvent dans nos valeurs. Nous, libéraux, avons plus que jamais le devoir de nous imposer davantage sur l’échiquier politique.

 

Le Parisien libéral nous a retrouvé une pépite qui se passe de commentaire sachant que Rachida Dati figure parmi les têtes de liste de l’UMP en Île de France :

Rachida nous expliquant comme une petite fille craignant d’être prise la main dans le sac qu’elle ne siège à Strasbourg que pour le fric… Veautez UMP si ça vous chante, ça tombe bien elle est encore en tête de gondole UMP en IDF puisque la mairie du VIIème ne semble pas lui suffire…

Ma réflexion avance : Hors de question d’accorder ma voix à l’UMPSFN ni aux fédéralistes béats et face à l’impérieuse nécessité de sanctionner Hollande qui se fout du monde en Europe, je préfère les positions de Denis Payre qui ne veut pas jeter le bébé et l’eau du bain mais plutôt faire fonctionner ce qui existe parce que malgré mon aversion envers l’euro, en sortir dans les conditions actuelles me paraît être un suicide collectif.

logo-nous-citoyens1 (1)

Faites vos jeux, la roue passe ou on trépasse.

Publicités

A propos Duff

Ingénieur consterné par le monde dans lequel il vit...
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s