Le chômage a encore progressé, la France n’est ni présidée ni gouvernée.

Tandis que François Hollande sacralise les budgets militaires en grand patriote et sauveur de la Nation (moins des fournisseurs de la grande muette impayés depuis octobre) on pressent une nouvelle réforme visant à réduire les frais de stylos, de papier pour imprimante dans l’Administration. Grandes économies courageuses qui devraient crédibiliser pour les siècles à venir le budget français soumis à examen à nos partenaires européens avec parfois comme effet de bord parfaitement fortuit de priver nos soldats de munitions, nos gendarmes d’essence etc. Nulle crainte, notre gros timonier a tranché, la Patrie va pouvoir rester Charlie et nos espiègles voisins remis à leur place. Mais voilà, les chiffres du chômage viennent de tomber : Ces petits cons se refusent obstinément d’être Charlie depuis déjà de longs mois voire des années maintenant si on s’en tient à la communication élyséenne. Flûte. Ceux-là aussi il faudra les mettre sous écoute et écarter toute action du juge aux velléités perverses de faire appliquer ce qui se fait dans ce qui ressemble à peu près à un Etat de droit.

Ce n'est pas avec un marteau en plastique qu'on remet d'attaque les fondations d'une vieille bâtisse.

Ce n’est pas avec un marteau en plastique qu’on remet d’attaque les fondations d’une vieille bâtisse.

Nous voici donc à plus de 3.5 millions de chômeurs de catégorie A en métropole, et à près de 6 millions d’inscrits à pôle emploi. J’imagine mal le ressenti des chômeurs d’appartenir à une vulgaire classe statistique sensée affiner les analyses ô combien pointues des statisticiens étatiques qui fourbiront d’arguments pour le ministre en place désireux d’y trouver une lueur d’espoir. Valls et Rebsamen se sont donc félicité du ralentissement de la hausse. A défaut d’obtenir des résultats tangibles, tout est bon pour voir une nouvelle encourageante dans ce qui devrait pourtant constituer un échec patent. D’autant que les spécialistes de l’enfumage et amis d’Hollande sévissent toujours : Sapin, qui n’en est pas à une fourberie près, se félicite d’un déficit budgétaire moins grand que prévu sur 2014 : C’était oublier que le chiffre final était quand bien au-dessus de la prévision du projet de loi de finance voté fin 2013. Pierre Moscovici a quant à lui été promu à la commission européenne chargé de la surveillance des budgets en remerciement de son talent hors pair pour présenter des budgets complètement bidons du temps où il était ministre français. On peut parier que la charmante Najat, promue ministre de l’éducation nationale pour notamment sa maîtrise de la langue en particulier du latin et du grec, se félicitera bientôt de la dégringolade française moins forte que prévue au classement PISA.

Hollande TRAGEDY club

Hollande TRAGEDY club

Les communicants de l’Elysée avaient jugé utile pour le président de se produire sur Canal+ : Au milieu des phrases creuses dont Hollande a le secret et des portes ouvertes enfoncées, il y avait l’annonce d’une énième allocation/prime. Dès le lendemain, le gouvernement sensé appliquer la politique voulue par le chef de l’état démentait… Ce capharnaüm permanent de mesurettes illustre merveilleusement la boîte à outil mentionnée naguère par le président : Tout ceci est ridiculement insignifiant. Pour diviser par deux le chômage, j’ai bien peur que les français n’aient pas encore mesuré l’ampleur de la tâche : Se donner une vraie politique favorisant la croissance et la prospérité et mettre fin au traitement social du chômage trop onéreux et décourageant, remettre à niveau la formation initiale et continue, l’apprentissage etc. Le problème de la France n’est ni qu’elle soit non gouvernée ni présidée, elle s’en porterait mieux, c’est d’être gouvernée et présidée par un ramassis d’arrivistes aussi incompétents que narcissiques, imbus d’eux-mêmes et veules.

sego

Publicités

A propos Duff

Ingénieur consterné par le monde dans lequel il vit...
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le chômage a encore progressé, la France n’est ni présidée ni gouvernée.

  1. zelectron dit :

    Les efforts d’un imbécile pour faire semblant de bien faire restent imbéciles

    • Duff dit :

      Un peu de Latin ne fait jamais de mal sauf à certains imbéciles…

      (xve siècle) Du latin imbecillus (« faible ») qui donne imbécille en moyen français. L’orthographe avec un seul l est fixée dans le Dictionnaire de l’Académie française de 1798, sans doute afin d’éviter la prononciation du -ille final comme celle de fille.
      Adjectif[modifier | modifier le wikicode]
      Singulier Pluriel
      Masculin
      et féminin imbécile imbéciles
      /ɛ̃.be.sil/
      imbécile /ɛ̃.be.sil/ masculin et féminin identiques

      Qui est peu capable de raisonner, de comprendre et d’agir judicieusement.
      (Vieilli) Dont les facultés physiques et intellectuelles sont faibles par nature ou par suite des infirmités ou de l’âge.
      Il devient imbécile.
      Et l’enfance au berceau, la vieillesse imbécile. — (Tardieu-Saint-Marcel, Charles Martel ou La France délivrée, chant VI, Marié et Cie libraires, Paris, 1806, page 151.)
      (En parlant d’un comportement, d’une action) Idiot, stupide, qui manque d’intelligence.
      Au vrai j’entrevoyais que le conflit politique était le même en tous pays, et qu’il n’était autre qu’une révolte des esclaves contre les maîtres, chose qu’il fallait attendre, après cette tuerie imbécile. — (Alain, Souvenirs de guerre, p.229, Hartmann, 1937)
      Car nous vivons, il n’en faut point douter, une époque particulièrement imbécile. — (Yves-Marie Laulan, Les nations suicidaires, 2e édition, 2003)

      Je me tue à le dire et à prévenir sur mon modeste blog : Ils ne sont pas imbéciles, il savent fort bien le mal qu’ils font. La seule explication de leur aveuglement est soit la démence soit le fanatisme – une croyance déraisonnable- je penche pour la seconde option. Ce sont des théocrates.

  2. zelectron dit :

    Il est impossible à un imbécile de faire croire qu’il est intelligent, l’inverse est possible 🙂
    L’imbécile choisit la voie du mal parce qu’il lui est plus facile relativement d’y luire à défaut d’y briller.
    Enfin un être intelligent choisit le beau, le vrai, le grand, l’honneur, l’amour, même et surtout avec un grand A, sachant que parfois le prix à payer c’est d’être conspué.
    cf Si, de Rudyard Kipling par ex. http://damienbe.chez.com/kipling.htm

  3. Nathalie MP dit :

    On va bientôt pouvoir faire une édition en 3 volumes des fines maximes de Ségolène Royal. Peu ont été prononcées à bon escient. Celle-là la fait passer maintenant pour une belle » imbécile » prétentieuse.
    Nullité ou cynisme ? J’opte pour cynisme idéologique, la réforme du collège en est la preuve.

    • Duff dit :

      cynisme idéologique? possible mais les fonctionnaires y compris de l’ednat commencent à grogner : Ils ont des salaires de merde, on embauche à tour de bras des gens au niveau de plus en plus bas et certains votent même pour la bête immonde. Pas sûr qu’en suivant à la lettre les recommandation des syndicats communistes qui noyautent le mammouth le gouvernement aboutisse à ses fins bassement électorales. Je pense que nous vivons en théocratie et à ce petit jeu, la none royale dirige un gros couvent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s