Le FN tient son groupe au parlement européen, quelle fine équipe…

Oyez Oyez braves gens, la Marine a réussi à monter son groupe. Faire partie d’un groupe est évidemment important pour faire un plus que de la simple présence et ramasser son beau gros chèque d’élu européen. L’intérêt ne réside certainement pas dans les moyens d’actions supplémentaires que ce groupe va pouvoir bénéficier mais sur une analyse politique franco-française et plus internationale.

D’abord, cette nouvelle renversante intervient peu de temps après l’éviction du patriarche et l’isolement de son dernier soutien officiel dévoué, Bruno Gollnisch, les deux élus ne figurant pas dans le nouveau groupe. On a tout de même du mal à expliquer que cette nouvelle étape de prétendue dédiabolisation du FN ait pu débloquer la situation pour au moins deux raisons essentielles :

  • La première est que de dédiabolisation, il n’y en a aucune dans les médias, avec ou sans propos fracassants de Jean-Marie Le Pen. Même lorsque la fille ne veut pas s’afficher avec les conservateurs opposés au mariage unisexe, même lorsqu’elle désapprouve publiquement la tenue de controverses sur la seconde guerre mondiale ou la colonisation achevée par ce que les pieds-noirs considèrent par une trahison de De Gaulle, elle est toujours considérée comme extrémiste par les médias dominants. Il suffit pour s’en convaincre d’examiner de près les articles publiés par les grands quotidiens – y compris lorsqu’ils font plus que reprendre une dépêche AFP – dans les lesquels toute critique du multiculturalisme engendré par l’immigration, des merveilleuses institutions européennes et de leur produit génial qu’est l’euro vous vaut des noms d’oiseau. Respectivement : Raciste car refusant le retrait de la civilisation française pour laisser de la place à d’autres, europhobe car l’UE est mensongèrement assimilée à l’Europe (Les suisses, norvégiens et islandais apprécieront), fasciste car vous refusez de reconnaître l’avancée décisive pour le progrès social apporté par l’euro.
  • La seconde tient à la nature des alliés du FN : Je ne comprends rien au polonais ou au néerlandais mais j’ai peine à croire que le NVV de Gert Wilders qui aime tellement l’islam qu’il veut l’interdire ou que le KNP polonais anciennement dirigé par un révisionniste ne soient pas eux aussi assez rudement traités par leurs médias locaux. Que dire de l’eurodéputée britannique virée par UKIP pour fraude qui permet d’attendre le nombre de nationalités différentes ? Marxine Le Pen prétendra que c’est un prêté pour un rendu car Farage et UKIP avait monté son armée mexicaine de l’EFDD en chipant une élue FN militante de longue date qui a ensuite fait défection…
Avec l'euro on supprimait un prix de marché essentiel : La valeur des monnaies. Avec le QE on supprime les taux d'intérêts. Il n'y a plus aucun prix de marché, accrochez vous les socialauds pour nous pondre une croissance dans de pareilles conditions!

L’euro c’est magique. Ta gueule j’ai dit que c’était magique.

Enfin ce nouveau groupe paraît tout aussi hétéroclite que l’EFDD (qui inclut le M5S italien de Beppe Grillo) dans sa composition sur le plan idéologique. La ligue du Nord italienne a bien gouverné du temps de Berlusconi comme le FPÖ en Autriche mais le premier est séparatiste et régionaliste, xénophobe et antilibéral à souhait tandis que les autres formations ont un programme économique plutôt libéral, antisocialiste dirons-nous, quand le KNP n’aime pas l’impôt sur le revenu, le FN en version Philippot se propose de le rendre encore plus progressif… Et S’il n’y avait que cela… Le groupe s’appelle d’ailleurs « Europe des Nations et des Libertés ». Curieux nom pour un pareil ramassis de xénophobes plus ou moins assumés. Il me faudrait mieux connaître ces autres partis car à ma connaissance, seule la ligue du Nord assène des propositions aussi fumeuses et anticapitalistes que le FN. Les autres sont des partis qui se présentent comme étant de droite souverainiste, rien de plus, mais classés injustement (à leurs yeux) à l’extrême droite par la propagande européiste et pro-multiculturalisme de médias ayant de plus en plus glissé idéologiquement à gauche, ce qui n’est pas tout à fait faux.

Le FN est dédiabolisé? Ha bon, ses alliés aussi?

Nous aboutissons donc à une situation au parlement européen qui reflète bien l’éclatement total des opinions politiques des différents pays de l’union européenne en fonctions de leurs santés économiques, de la prégnance des idées identitaires et d’autres intérêts plus ou moins majeurs ou vitaux (les baltes achètent tout ce qui vient de Bruxelles tournant au maximum le dos aux russes par exemple). Plus intéressant, il y a officiellement 4 groupes qui sont plutôt favorables à la poursuite de la construction européenne vers une forme de fédéralisme : Les verts, les socialistes, les libéraux et démocrates et le parti populaire européen de notre feu UMP et de la CDU allemande. Incapables de s’entendre que sur le plus petit dénominateur commun car travaillés par leurs extrêmes, ils nous conduisent – lentement – vers un fédéralisme sans vraie démocratie ou du moins sans la moindre application de la subsidiarité : Une dictature molle où personne ne vient se plaindre d’avoir comme président de la commission un Juncker pas super collaboratif (à la limite de l’escroquerie/conflit d’intérêt même) cf Luxleak. Seul Cameron, toujours lui, dont le parti conservateur est à la tête d’un groupe eurosceptique et réformiste avait moufeté, mais avait été violement rabroué et renvoyé dans ses 22. Nous avons désormais 3 groupes eurosceptiques qui prônent tous la liberté ou des libertés. Voilà où nous ont conduit les fabuleuses sociales démocraties : Selon les pays, entre 40 et 70 ans de socialisme : Chômage, endettement, presse idéologiquement marquée où progressivement toute critique des idées constructivistes (UE actuelle, euro) sont bannies, diabolisées, et enfin des décolonisations ratées. Les partis en réaction à cette longue dérive sont donc souvent incohérents, populistes voire carrément xénophobes tant la propagande médiatique est devenue si risible que sa crédibilité pour déconsidérer les idées déviantes rase les pâquerettes.

Publicités

A propos Duff

Ingénieur consterné par le monde dans lequel il vit...
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s