La tyrannie égalitariste pour sauver le sommet de la chaine alimentaire socialiste

Ces dernières semaines, surtout depuis mon retour de vacances, je m’exprime peu : Un manque de temps résultant de choix de vie privilégiant plus les distractions extérieures au détriment de l’exigence intellectuelle que requiert un billet un peu fouillé et sourcé. Il y a une autre cause plus grave et plus profonde : La lassitude. Chaque jour en France apporte son lot de désolation en matière d’état de droit, de respect de la propriété privée, de respect de la liberté d’expression, de respect des libertés individuelles en générales car tant d’imbécilités collectivistes sont venues circonscrire encore plus à un espace si dramatiquement réduit le principe de responsabilité individuelle.

Seule vidéo facilement trouvable sur internet : Seul Lamassoure (LR en bisbille avec une ligne souverainiste genre Gaino) est visible où est passé le représentant d’un groupe européen se demandant « est-ce bien raisonnable de confier les clés de la cave à un sommelier alcoolique? »

Le dénouement s’approche mais le plus inquiétant c’est que la pichenette fatale peut venir de l’extérieur : Dégager autant de contribuables de l’impôt sur le revenu pour un montant final de seulement deux milliards d’euros fut un excellent signal d’alerte pour ceux qui se donnent la peine de comprendre dans quel étrange monde nous vivions : L’OAT française à maturité 10 ans se paie moins de 1% actuellement contre 4.5% au plus fort de la crise sous Sarkozy. Nous avons un stock de dettes de 2000 milliards d’euros dont la maturité est en moyenne de 7 ans et en baisse à cause de la baisse considérable des taux courts parfois négatifs ce qui est une absurdité économique absolue car depuis qu’on nous serine que nous filons tout droit vers la déflation et sa célèbre spirale infernale, jamais l’inflation n’est allée en dessous de 0. Imaginez une remontée de seulement 1% des taux à 10 ans en quelques mois : comment les palabres interminables sur la niche fiscale sur les heureux possesseurs de poneys ou autres niches improbables qui accaparent l’assemblée nationale jusqu’au bout de la nuit paraîtraient aussi improbables que futilement décalées des réalités ? Si on regarde qui achète la dette française, on trouve en premier les banques japonaises sensées financer l’économie de l’archipel du soleil levant bien contentes de la planche à billet de la BOJ. Nos exportations d’armements militaires trouvent leurs débouchées comme par hasard parmi les pétromonarchies du Golfe qui nous dictent notre incompréhensible diplomatie étrangère. La France n’a jamais été autant tenue par les bourses, au sens propre comme au figuré !

Un problème d'argent? Pas de problème je le crée vous l'envoie dans un papier cadeau.

les taux négatifs? c’est formidable les rentiers pourront s’endetter sur le dos des pauvres dont on pourra (pour un temps) payer leurs allocations pour qu’ils la ferment et votent bien!

 

Certes les innovations capitalistiques de l’ubérisation de l’économie sont fondamentalement déflationnistes, mais pour quelles raisons ? Fondamentalement pour mettre en relations plus directes les producteurs et les consommateurs via internet rendant obsolètes les systèmes d’intermédiations étatiques obsolètes et couteux : Une déflation qui montre ô combien que l’état intrusif est inefficace, cher, paie des gens à ne rien foutre d’utile. On voit d’ailleurs comment les états socialistes à plus forte raison qu’ils sont jacobins tentent désespérément de freiner ces innovations qui démontrent leur archaïsme voire leur inutilité la plus totale. Au moment où tombent les avis d’impositions locaux en 2015 sans présumer de la dévastation à venir, la réforme ratée du mille-feuille territorial va peser très lourd en 2016 en vue de la prochaine présidentielle : Si les Républicains et le FN qui gagneront les régionales communiquent enfin convenablement sur les errances majeures de cette réforme et de ces conséquences en terme de fiscalité locale, voilà qui pourrait peser lourd en 2017 : ce que font Hollande et Valls est pourtant clair, ils veulent partager avec leurs opposants la grogne au sujet de la hausse de la fiscalité en général via la fiscalité locale qui en 2017 sera estampillée « opposition ». La manœuvre est très grossière mais comme des socialistes de droite tel François Baroin à la tête des maires trouvent préférable de pleurnicher contre l’état et sa baisse des dotations plutôt que de réduire les dépenses pour combler le manque à « gagner », avec des cons comme lui, la manœuvre a des chances de fonctionner. Autre point important : puisqu’il n’est pas possible de réduire la masse salariale en virant des fonctionnaires en repensant le périmètre des actions de l’état, la réduction des dotations se fait sur le dos des investissements publics dont certains sont utiles. Qui se plaindra d’un délai pour la construction de nouveaux ronds-points ? Personne en dehors des entreprises du BTP en cheville avec les pouvoirs locaux mais il est à craindre qu’on préférera maintenir des emplois inutiles qu’entretenir des axes routiers secondaires. La hausse des accidents exigera une répression encore plus forte sur les routes et donc la mobilisation accrue des gendarmes pour aller flasher les vilains conducteurs isolés tandis que ceux qui cambriolent, conduisent sans permis ou bourrés, sous stupéfiants bénéficieront des largesses compassionnelles de Mme Taubira…

caca

Ce dessin date de l’élection de Juncker : Toujours vrai.

Dans cette société socialiste déliquescente on apprend à quelques mois d’intervalle que le président ne pourrait songer se représenter si les chiffres du chômage venaient miraculeusement à s’améliorer : Vu d’où on vient, une faible amélioration en 2016 et compte tenu du fameux alignement des planètes (contre-choc pétrolier, effet prétendument bénéfique des taux bas) ne devrait jamais constituer un motif de satisfaction. Pourtant Hollande et Valls ont nommé au ministère du travail une superbe représentante de l’appareil d’état socialiste : madame Myriam El Khomri. Jamais un pied dans une entreprise privée, apparatchik de son état, représentante de la diversité dont le vote socialiste est vital etc. Sa prestation chez Bourdin était parfaite : même erreur et même défense quand celui-ci avait fait sa renommée face à Ségolène Royal sur le nombre de sous-marins nucléaires, même recette, même déconnexion totale de cette prétendue élite. 8 ans après, rien a changé ou si peu mais en pire. Pourquoi à un poste aussi stratégique Hollande a laissé nommer une pareille incapable qui n’est ni connue pour ses compétences ni pour son poids politique ? Pourquoi les éléphants du PS préfèrent comme Moscovici être raillés, comme il n’est pas concevable de l’être pour qui a un peu d’amour propre, mais percevoir les mensualités de commissaire européen plutôt que de s’atteler au problème français numéro 1 ?

Question pour un socialiste! Je suis incompétente, je suis une apparatchik PS qui évolue dans le sillage de social-clientélistes, je n’ai jamais les pieds dans une entreprise, comme ministre du travail j’ai effectué mon premier déplacement dans un pôle emploi et non dans une PME de croissance, je suis… je suis…

La ministre de la culture qui veut arroser de subventions les méritants – comprendre ceux qui pensent bien – au détriment des poils à gratter ou les affreux d’extrême droite, comme si la gauche n’a jamais fait la danse du ventre face à l’extrême gauche, révèle la situation de péril total dans laquelle la gauche se sait enfermée. Quelle est la réponse républicaine et « Charlie » de la gauche aux abois ? Fermer le bec à ses opposants et arroser les derniers agents serviles autant que possible avec le tuyau d’arrosage qu’est devenue la BCE le permet au mépris du marché et de ce que Raymond Barre rappelait toujours : l’économie finit toujours par se venger. Le crash approche, les socialistes le savent mais tels les usurpateurs de la génération 68 qui a vécu au-dessus de ses moyens en transféré aux générations suivantes le poids de leurs conneries (la dette) après moi le déluge. Hollande perpétue cette fuite en avant et bien que ses artifices de communications comme chez Lucette soient un fiasco, paradoxalement, il ne semble pas si hors-jeu pour 2017 avec sa stratégie éhontée de faire du FN son seul adversaire. Bernadette Chirac avait qualifié Dominique de Villepin de « Néron » : Hollande fait encore bien plus fort pour sauver sa peau ainsi que celle de ses amis qu’il nomme partout et qui étendent leur sectarisme intellectuel dans n’importe quel pan de la société française. Ce n’est pas une épuration arbitraire comme en 1945 dont la France a besoin, mais d’une révolution profonde.

Mode petit journal mais cette fois ci en mode je dis la vérité sur la communication présidentielle : Retour des villages Potemkine.

Résumons cette déliquescence et le pessimisme ambiant : Il a une et une seule cause. La logique égalitariste de redistribution qui nivelle la société vers le bas, pire, qui encourage les uns à vivre aux crochets des autres. Depuis que je connais la célèbre phrase de Frédéric Bastiat, elle ne m’a jamais semblé aussi actuelle, chaque jour charriant son lot de stupidités étatiques la confirmant : « L’État, c’est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. Car, aujourd’hui comme autrefois, chacun, un peu plus, un peu moins, voudrait bien profiter du travail d’autrui. Ce sentiment, on n’ose l’afficher, on se le dissimule à soi-même ; et alors que fait-on ? On imagine un intermédiaire, on s’adresse à l’État, et chaque classe tour à tour vient lui dire: « Vous qui pouvez prendre loyalement, honnêtement, prenez au public, et nous partagerons. » »

 

Publicités

A propos Duff

Ingénieur consterné par le monde dans lequel il vit...
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La tyrannie égalitariste pour sauver le sommet de la chaine alimentaire socialiste

  1. zelectron dit :

    Et bien ! quelle fougue ! Joli texte (un peu autocensuré, mais bon. . .)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s