Le seul enjeu des régionales dimanche prochain

Dimanche dernier, le soir du premier tour, les résultats furent si éloquents qu’ils ont pour une fois conduit à prise de conscience des clowns à roulette qui nous servent d’élus. Oui leur petit pré-carré est menacé. Les plus rétrogrades, véhéments, outranciers nous ont ressorti le coup de la République en danger, mais ça ne marche plus. Quelque part tant mieux.

sel

Arroser sa clientèle en s’endettant puis étrangler appeler au secours auprès des vertueux : La mécanique socialiste égalitariste impécunieuse. Électoralement très efficace.

Par rapport aux derniers scrutins, plus personne n’ose désormais contester que le FN est bel et bien devenu le premier parti de France mais comment s’en étonner avant d’avoir le toupet de s’en offusquer : Le redécoupage des régions s’est fait sur un coin de table à Paris au mépris des aspirations locales et sans la moindre stratégie tournée sur l’avenir : une métropole avec des territoires autour sur laquelle ils sont tournés. Pas de suppression d’échelon effectif du mille-feuille, des coûts qui vont exploser et des dotations en baisse, sans fiscalité franchement locale, ni de redéfinition claire des compétences. Ni fait ni à faire donc. Il n’y a pas eu de campagne, interdite par l’exploitation compassionnelle forcenée des attentats ainsi que la surenchère sécuritaire du gouvernement, légitimant des propositions aussi liberticides qu’inefficaces au regard du dénuement organisé et méthodique du régalien ces dernières années. Ajoutez le traitement inhumain et scandaleux de la crise des migrants provoquée par les interventions stupides en Libye et l’armement de djihadistes « modérées » qui ont prêté allégeance à l’état islamique depuis, vous obtenez un formidable terreau pour le FN.

La marque Lonsdale détournée pour faire apparaître le sigle "NSDAP". MLP ne savait peut-être pas mais il n'y rien qui mérite un large sourire quand on regarde le T-shirt de l'autre gugusse.

La marque Lonsdale détournée pour faire apparaître le sigle « NSDAP ». MLP ne savait peut-être pas mais il n’y rien qui mérite un large sourire quand on regarde le T-shirt de l’autre gugusse.

Une fois avoir établi ce constat, force est de reconnaître, comme ne s’est pas privé de le faire Hervé Mariton, que le retour de Sarkozy était prématuré, pas à son niveau et inaudible compte tenu de l’ampleur misérable dans un changement quelconque proposé. C’est un échec de plus en plus patent qui risque de condamner les chances de la droite aux présidentielles de 2017 faute de crédibilité face à la relative constance du FN sur les sujets brûlants du moment. Au sujet de 2017 on en saura plus le soir du second tour : si cette fois ci LR et ses alliés ne progressent pas en voix comme aux municipales et aux départementales, à la différence du FN qui déjouerait les sondages (possiblement bidons) qui donnent la fille et la petite fille battues, nous pourrions assister à un tremblement de terre : une droite désunie et des primaires tardives qui diviseraient mortellement le parti. Je ne développe pas plus parce que j’attends les résultats définitifs. A ce stade reconnaissons juste qu’un candidat arrivé en tête à plus de 40% des suffrages exprimés et devançant son seul adversaire de plus de 15% et qui au second tour ne l’emporte pas n’est qu’une situation temporaire, exceptionnelle, ne pouvant pas à la longue se produire à chaque coup…

Je suis Hypocrisie

Je suis Hypocrisie : L’état d’urgence donne raison à la bête immonde Dieudonné. C’est dans ta gueule et dans ton cul.

Chez moi en île de France, voilà encore une triangulaire de tous les dangers. Sauf erreur de ma part erreur de ma part, Jean-François Copé avait échoué face à un tocard transparent socialiste et sans le FN dans les pattes. Avec Saint-Just à 20%, score historique, limite incroyable, Valérie Pécresse peut gagner face à Don Bartolone. J’ai voté au premier tour pour une petite liste citoyenne emmenée par Aurélien Véron, chef de file du Parti Libéral Démocrate et avais prévu de m’abstenir au second tour. J’ai réfléchi : accorder un blanc-seing à un parti de droite en échec depuis au moins 1995 n’a pas ma faveur. Sauf que le parrain du 93 est une telle caricature du clientélisme qui ronge la France qu’il serait presque suicidaire de le laisser passer. Le dégoût qu’il m’inspire m’invite aussi à dire à tous les électeurs FN qui sociologiquement sont concernés de très près par la mafia du STIF et par les grèves, les incidents à répétition, l’insécurité hallucinante sur le réseau francilien, que leur intérêt n’est pas de laisser le millionnaire ripoux, donneur de leçon, exacerbant les instincts les plus vils des électeurs, à se faire élire sur un enfumage odieux.

to

C’est bien le moment de poursuivre le système clientéliste invraisemblable qui exaspère tout le monde. Sauf les médias tiens. Bizarre..

A titre personnel je ne vais pas m’abstenir au second tour comme je l’avais prévu : j’espère ne pas signer encore un fois un chèque en blanc à un ou une socialiste de droite. J’en attends rien mais c’est une affaire de moralité, je suis né en 1979, année au cours de laquelle M. Bartolone a entamé son premier mandat électif basé sur le mensonge, la dette, le clientélisme électoral, des idées marxistes pour attiser l’irrationnel, la jalousie, l’envie voire la luxure le tout enrobé d’une moraline dégoulinante incapable de dissimuler le fameux « faites ce que je dis mais pas ce que je fais »! Le vrai enjeu politique et idéologique du FN n’est pas en île de France. Si un enjeu moral doit il existe alors il se joue entre Pécresse et Bartolone.

Publicités

A propos Duff

Ingénieur consterné par le monde dans lequel il vit...
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Le seul enjeu des régionales dimanche prochain

  1. Popeye dit :

    Francilien, j’ai voté FuN au premier tour. Je voterais sans aucune retenue pour Pécresse au second.
    1) j’ai la même opinion que vous de Don Bartoleone
    2) Pécresse, pour ceux qui ont suivi dans le détail la campagne, connait bien les dossiers et a des idées précises sur quoi faire. De plus, elle semble humble, humaine et abordable pour ceux qui ont travaillé avec elle.

  2. Popeye dit :

    au fait j’ai oublié sur don Barto : dans la série démago avez-vous lu sa sortie dans le nouvel obs’?
    « Pécresse défend Versailles Neuilly et la race blanche »

    Comme ça, même pas peur.

    Ce qui finalement est étonnant c’est qu’avec une telle impudence il ne se soit pas encore fait bomber la guérite par un contribuable blanc et excédé.

    • Duff dit :

      Je vous confirme que sortir ça en toute impunité en dit long sur les médias et sur la confiance du bonhomme : Plus c’est gros plus ça passe. Je n’ai pas suivi mais il semble qu’il soit aussi mauvais débatteur. Une vraie catastrophe si ce mec passe.

      • Popeye dit :

        en toute impunité médiatique.

        Pas électorale visiblement.

        Gniark gniark gniark.
        Bien fait.

        « Je ne dis pas que ce n’est pas injuste, je dis que ça soulage »

      • Duff dit :

        Vous n’avez pas été le seul à faire FN au premier tour puis LR au second. Barto les bons tuyaux n’a pas reçu autant les voix qu’il espérait en ethnicisant le débat et a poussé des les électeurs FN a élire Pécresse. C’était un vrai coup de génie. Quant à la ligne politique du FN les choses sont claires : Saint Just a fait une mauvaise campagne et il est le seul à avoir perdu des voix entre les deux tours tandis que la nièce en PACA est celle qui a le plus progressé avec un discours de droite et un type soit disant de droite en face…

        La réaction ne s’est pas faite attendre : NKM a été vidée pour socialisme de droite. Pour autant en se s’affichant au Parc des Princes Sarkozy a montré qu’il n’avait encore rien compris. Un coup de tonnerre le soir du premier tour des présidentielles de 2017 est désormais une certitude avec laquelle il va fouloir vivre.

  3. bebert dit :

    « Puisse aucun Auradour se reproduire jamais »:phrase laissée sur le livre d’or d’Oradour par Barto president de l’AN

    • Duff dit :

      Les gens peuvent s’améliorer : Après son Zadig et Voltaire M. Lefebvre tient des propos bien plus intéressants.

      Barto lui a vu la facilité du clientélisme, c’est sa vie, ses millions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s