La France pencherait-elle à droite?

Le feu aux poudres vient d’un sondage de l’IFOP consultable ici. Mais qu’est-ce que le clivage droite/gauche? S’il était si facile à définir, on pourrait bien se fier à une évalution des français par eux-mêmes. Ce clivage est-il assez pertinent pour distinguer les nuances? Non, j’ai déjà employé le diagramme de Nolan pour montrer que d’un point de vue libéral, le clivage entre conservateurs et progressistes qui supposerait les libéraux entre les deux est inopérant sur bien des sujets.

Image

Il y a néanmoins des lignes de force communément admises. La fermeté régalienne face « l’ensauvagement » de la société, expression qu’il ne faut surtout pas reprendre car soit-disant trustée par l’extrême droite, en serait une. La gauche républicaine depuis les sauvageons de Jean-Pierre Chevènement pactise avec les heures les plus sombres, c’est bien connu. Jean-Pierre, quant à lui, sucre douillettement les fraises aux frais de la princesse dans une planque dorée avec pour mission principale d’oublier ses éclairs de lucidité sur la société et la construction européenne des années 90. On observe un fossé identique entre le politiquement correct gauchiste et l’opinion sur l’immigration.

En parlant d’économie, on prête à la droite une certaine efficacité et un libéralisme qui pourtant ont totalement disparu après 1988. Les tentatives de récupération socialisantes du mouvement des gilets jaunes ont également largement travesti la cohérence idéologique à en donner. Dans un pays où le poids qui pèse sur les gens qui produisent et paient pour ceux qui ne produisent plus ou pas ou qui brassent du vent ne cesse de s’accroître, l’analyse devrait pourtant être limpide. Une question qui devrait être vite répondue même…

Peu importe de quel côté le pays penche. Le seul constat intéressant c’est qu’il n’y a aucun mécanisme de correction qui fonctionne. La classe politique continue de poursuivre un agenda différent des préoccupations et des aspirations d’une majorité de gens. Les modes de scrutin sont devenus de telles plaisanteries faussées, truquées par tous les moyens que la gronde se met à douter de la démocratie représentative ce qui est une erreur. Quant à la droite divisée car d’un côté soumise au politiquement correct et l’autre incapable d’élaborer une stratégie de conquête du pouvoir c’est assez navrant à voir. Incroyable que la nature, qui d’ordinaire n’aime pas le vide, n’ait encore rien produit pour balayer tous ces incapables.

A propos Duff

Ingénieur consterné par le monde dans lequel il vit...
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s