Bonne année 2016!

Tous mes vœux de bonheur, santé, prospérité à mes lecteurs (record en décembre alors que je ne suis plus très actif!)

 

Il était temps que 2015 s’achève puisque sans les élections régionales et les pitreries politiques habituelles qu’elles ont pu nourrir, l’année s’était évidemment terminée, et mal, le 13 novembre. La savante et méthodique destruction du pays entamée il y a près de 40 ans va hélas se poursuivre (41 budgets déficitaires de suite et ce n’est pas fini). Au nom de l’égalitarisme et des faux progrès distribués avec une allégresse déplacée par l’élite médiatico-politique qui s’est accaparé le pouvoir sans laisser la moindre chance à des challengers d’apparaître, nous allons prolonger les bonnes vieilles recettes qui nous conduisent inéluctablement à la faillite et la division. La faillite parce la politique économique collectiviste n’a aucune espèce de chance de fonctionner et que les prétendues réformes d’inspiration libérale évitent soigneusement d’actionner les plus puissants leviers (S’agissant de la loi Macron, il y aurait beaucoup à dire tant elle est marquée par le ministre, figure du capitalisme de connivence et des liens incestueux entre l’inspection des finances et les grandes entreprises, banques incluses). Division enfin car le clientélisme électoral et financier ne va plus tenir longtemps : Il était prévisible que ce qui risque de ressembler à des « ratonnades » révélant les grandes fractures causées par la mansuétude politicienne vis à vis de l’extrémisme musulman va s’exacerber, s’envenimer et soit d’abord mis en lumière en Corse.

politics

2016 va être une année charnière à plus forte raison si la conjoncture économique impacte l’élection américaine. Les USA vont-ils poursuivre la fuite en avant de la dette et des bulles mortelles que la FED a laissé se constituer ou envoyer un message de reprise en main? Dans le second cas, il y aurait de quoi s’inquiéter pour nous alors que ce serait souhaitable au fond : situation mortellement paradoxale. En 2016 le Royaume Uni va-t-il oser porter un coup létal à la construction européenne en décidant de sortir de l’UE? Où va la Chine? Qui arrêtera Poutine qui sait fort bien que jusqu’au moins l’installation d’un nouveau pouvoir au USA, il n’y a plus personne pour contrecarrer ses entreprises qui nous servent parfois mais qui peuvent nous nuire aussi terriblement. L’année 2016 peut apporter de grands voire violents changements en mal ou en bien. A la vue de la très grande nullité des politiciens occidentaux, je ne suis pas rassuré.

 

Bonne année en tous cas.

hollande bricolage

 

Publicités

A propos Duff

Ingénieur consterné par le monde dans lequel il vit...
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Bonne année 2016!

  1. H. dit :

    Bonjour,

    Meilleurs vœux également. Je partage vos inquiétudes. Je ne crois hélas pas que nous ayons touché le fond. Le dernier sondage ODOXA, celui qui indique que 75% des français ne veulent pas d’une candidature Hollande ou Sarkozy pour 2017, est-il le signe d’une prise de conscience qu’on voudrait salutaire ? Espérons que oui.

    Bonne journée

    • Duff dit :

      Bonjour,

      Meilleurs vœux également. Il y a ce que veulent les français et ce qui est décidé par la logique partisane. Difficile donc d’échapper au match retour de 2012 hélas.

      cdlt

  2. Cyrille dit :

    Bonjour et meilleurs voeux à mon tour… Malheureusement, les français sont drogués à l’état depuis plus de 2000 ans ; quel que soit le bord, le seul remède proposé à trop d’état, c’est encore plus d’état.

    • Duff dit :

      Merci à vous, meilleurs vœux également.

      On peut avoir une lecture un peu différente, par sa position géographique, la fertilité des sols, les multiples expositions territoriales, la France a toujours fait l’objet de convoitises extérieures à commencer par le roi d’Angleterre qui avait légitimement un droit à la succession du trône de France. Jusqu’à l’arrivée des Bourbons, la mission du roi de France a toujours consister en la défense du territoire et à sa cohésion face aux baronnies locales. C’est sous Louis XIII et Louis XIV que le projet de pouvoir étatique absolu se développe et se termine dans la banqueroute puis la révolution. Je ne partage pas cette idée que la France se soit construite via son état. Idée véhiculée par des étatistes qui n’ont jamais à répondre au moindre contradicteur à ce sujet!

      Si je dois faire un reproche c’est que pour maintenir un projet d’état fort la maigre droite libérale a conclu un pacte avec le diable ce qui a permis à la droite bonapartiste de dire qu’elle gérait mieux que les crétins réactionnaires et de facto quand la gauche a sombré dans le marxisme les français n’ont jamais eu d’autre choix que de se tourner vers le candidat bonapartiste dès que celui là était un peu éclairé. J’ai pas de thèse ni de lecture à ce sujet mais je constate que le libéralisme français est mort quand des libéraux ont accepté le libre échange et la liberté de commerce de Napoléon III alors que celui ci réprimait la liberté de la presse et ensuite la liberté politique. Peut être aussi une des raisons historiques pour lesquelles les français sont majoritairement convaincus que le libéralisme se résume à une pensée économique.

      Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s